Mila, nouvelle victime du totalitarisme islamique ?

Mis à jour : janv 23

Communiqué de presse de Philippe Siffert, porte-parole de Racines d'Avenir. 22 Janvier 2020

Mila, une jeune adolescente de 16 ans est victime depuis quelques jours de cyber-harcèlement. Dans la soirée du samedi 18 janvier, elle publie un live en direct sur son compte Instagram où elle interagit avec ses abonnés. Suite à une drague un peu lourde par l’un de ses abonnés qu’elle repousse, celui-ci fait appel à ses amis qui l’insultent de « sale pute », de « sale française » ou encore en invoquant le prophète comme « inchallah tu meurs sale pute ». Suite à ses propos, Mila répond à chaud en direct sur son live et ses propos sont blasphématoires envers l’islam. Elle dit « Je déteste la religion, (...) le Coran il n'y a que de la haine là-dedans, l'islam c'est de la merde, c'est ce que je pense. Je ne suis pas raciste, pas du tout. On ne peut pas être raciste envers une religion. »


Suite à cette vidéo où elle critique l’islam, elle reçoit des centaines de menaces de mort. Elle reçoit beaucoup de propos injurieux et insultants envers sa sexualité. Ses informations personnelles comme son lycée et son adresse circulent sur les réseaux sociaux. Elle se retrouve victime d’un cyber-harcèlement de grande ampleur. Elle est dans l’obligation de quitter son établissement scolaire comme son intégrité physique est en danger.


Même si les propos de Mila sont vulgaires, Racines d’Avenir apporte son soutient à Mila. Nous réaffirmons notre attachement à la protection de la liberté d’expression et espérons que le gouvernement prendra les mesures nécessaires afin de protéger cette adolescente et aussi toutes les victimes de sectarisme et de haine. Tel que le jeune d’origine serbe âgé de 12 ans qui s’est fait rouer de coup parce qu’il portait une croix autour de son cou.


Il y a quelques jours nous commémorions le drame qui avait frappé en 2015 Charlie Hebdo mais la situation s’est aggravée depuis, sans que les politiciens n’aient pris au sérieux cette menace. L’actualité donne encore une fois raison à l’échec de cette société multiculturelle. La rupture de la société française est de plus en plus marquante avec le refus du respect, de la tolérance et des valeurs communes par un groupe d’individus qui ne jurent que par le Coran et la Charia.

L’opinion public s’émeut sur le sort dramatique et lamentable que subit Mila mais ce n’est pas le premier signe montrant la progression fulgurante de l’islam politique sur l’espace public en France. Des intellectuels nous avaient prévenu tel que Zined El Rhazoui ou encore en regardant ce qu’ils se passent au quotidien dans les cités.


Si nous voulons sauvegarder la richesse et la liberté que constituent notre civilisation, il est urgent que les pouvoirs publics prennent au sérieux la menace de l’islam politique conquérant.


Philippe Siffert porte-parole de Racines d’Avenir

70 vues

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey

© 2018 RACINES D'AVENIR